Penn Sardin - Les spécialistes de la sardine


   LA   BOUTIQUE  DE  LA  SARDINE  
 

 

Douarnenez, la ville de la sardine

   

Douarnenez doit sa réputation à l'abondance de la sardine au début du siècle dernier quand le port du Rosmeur abritait près de 900 chaloupes sardinières.

De cette époque, les douarnenistes ont gardé le surnom de "Penn Sardin" ("tête de sardines" en breton).

La majorité des femmes de marins travaillaient dans les 32 usines réparties sur la ville. Elles portaient la coiffe que l'on retrouve encore sur la boîte de sardine "La Douarneniste".

De nos jours, des sardiniers douarnenistes pêchent encore la sardine dans la baie et sur les côtes bretonnes.

Le signe (initiales de la ville) suivi d'un numéro sert à indiquer l'immatriculation des bateaux de Douarnenez.

Actuellement, il reste 3 conserveries de poissons à Douarnenez : Connétable - Arock - Jacq et Paulet.

Preuve que la sardine est toujours aussi omniprésente dans les esprits douarnenistes, de nombreuses associations en parle, en fait allusion ou l'intègrent dans leur logo. Madame Sardine est devenue l'étendard de ralliement des Penn Sardin.

 

Office de Tourisme

Les pages douarnenistes que vous pourrez découvrir sur cette page ne sont qu'un aperçu de ce que vous pouvez découvrir à Douarnenez.

L'office de tourisme organise :
- des visites des vieux quartiers en saison et aux vacances scolaires.
- des visites du village des Plomarc'h et du site archéologique en saison et aux vacances scolaires.
- " La balade entre vie des pêcheurs et vie des artistes sur le quartier de Tréboul "

Pour vous informer sur Douarnenez, et sa région plus largement, nous vous conseillons les sites:

http://www.pointeduraz.com
http://www.ouest-cornouaille.com

Pour plus d'informations sur les animations, spectacles et merveilles en tout genre n'hésitez pas à contacter:

Office de tourisme
rue du Docteur Mevel
B.P.216
29172 Douarnenez Cedex
Tél.: 02 98 92 13 35
Fax : 02 98 92 70 47

Internet :
http://www.douarnenez-tourisme.com
E-mail :
tourisme.douarnenez@wanadoo.fr

 

Traditions

Cercle Celtique Korriged Is

Le cercle folklorique de Douarnenez porte la coiffe Penn Sardin qui était
aussi la coiffe des sardinières de Concarneau, Audierne, Camaret et Crozon.
Il s'agit de la petite coiffe par opposition à la grande coiffe de cérémonie qu'est la cornette

Pour plus de renseignements, nous vous conseillons la page "Historique et présentation" de leur site : http://www.korrigedis.com/

Bagad Douarnenez

Le " Bagad Douarnenez " sous sa forme actuelle est le quatrième bagad qui se soit monté sur la ville de Douarnenez.

Dans les années 60, Per Denes et Ronan Le Bec crée nt un bagad au sein du Lycée. Dans les années 80-90, la ville de Douarnenez décide de mettre en place une composante " musique celtique " au niveau de son Ecole de Musique municipale. En 1996, il n'y a plus de bagad à Douarnenez. Pourtant la Ville de Douarnenez est souvent organisatrice, au travers de diverses associations, de manifestations musicales, culturelles et festives qui mettent en valeurs des bagadoù. En 2003, il monte en 4ème catégorie et termine 2ème.

La Bagad de Douarnenez arbore depuis quelques années déjà l'emblème des penn sardin sur leur logo : Trois magnifiques sardines s'écoutant jouer des airs bretons.

Pour en savoir plus sur le Bagad Douarnenez, allez vite visiter leur site: http://bagaddouarnenez.free.fr

Association des artisants fabriquant le véritable Kouign Amann de Douarnenez

Avec la sardine, le Kouign Amann (du breton kouign : gâteau et amann : beurre) représente les spécialités gastronomiques de Douarnenez et fait partie des fiertés douarnenistes

Buts de l'association :

- La promotion du véritable Kouign Amann en Bretagne, en France et à l'étranger.
- Sauvegarder sur Douarnenez son origine. Permettre aux Artisans Patissiers et Boulangers Patissiers de l'association de promouvoir leur Kouign Amann et leur savoir-faire.

Pour plus de renseignements, nous vous conseillons leur site :
                              http://www.kouign-douarnenez.com/qui-sommesnous-le-veritable-kouign-amann-de-douarnenez-pxl-11_18.html

Le Penn Sardin - SNS 153

C'est un canot tous temps attendu qui a pris officiellement service après sa bénédiction lors des Fêtes Maritimes. Chaque année, la SNSM met en moyenne en service lors de renouvellements, 3 canots tous temps ou vedettes de 1ère classe et 5 à 6 vedettes de 2ème classe. En tout, cela représente environ 5 millions d'euros en construction neuve.

La foule s'est regroupée sur le terre-plein du Rosmeur. Après un peu d'attente, le Penn-Sardin s'est amarré à la cale. Sauveteurs et amis de la SNSM étaient nombreux aux côtés des autorités locales pour la bénédiction. C'est un événement d'importance, à chaque fois. La SNSM est connue non seulement des tous les marins, mais plus généralement de la population d'un département maritime comme le Finistère.

Pour info, un tel bateau coûte quelque 820 000 €. Son financement est assuré par les collectivités territoriales (Région et département) à 50% et la SNSM (subvention Etat et fonds propres) 50%. Outre la modernisation de sa flottille, la SNSM assure aussi l'entretien, la modernisation et la remise à niveau des stations.

Le secours en mer a un coût. Le forfait de récupération d'une planche est de 90€. Selon les bateaux et les moyens à déployer pour son assistance, le barême varie de 105 à 395€. Le secours aux personnes est gratuit.

N'hésitez pas à faire un don aux sauveteurs en mer

Le Port - Musée

Installé en 1986 dans une ancienne conserverie de sardines, le musée du bateau renferme dans sa collection " le dernier vestige d'une chaloupe sardinière ", et une salle est entièrement consacrée aux chaloupes. On y trouve également une maquette du port du Rosmeur au début du siècle.

Pour pêcher, chasser, explorer, transporter, échanger les marchandises, combattre ou voyager, l'homme a toujours construit, utilisé, perfectionné le bateau, cet outil fait pour naviguer.
Dans les vastes bâtiments d'une ancienne conserverie, une soixantaine de ces bateaux authentiques sont conservés et présentés.
Des scènes sont reconstituées : un port-abri, un chantier de charpentier de marine, une embarcation en cours de réalisation ...
Une centaine d'embarcations de France et d'Europe menacées de disparition ont été sauvées et rassemblées au Port-Rhu pour témoigner de la vie et du travail des hommes et de la mer.
Retrouvez l'aventure de ces marins à travers la diffusion permanente de films d'archives

Dans l'ancien port de cabotage du Port-Rhu réaménagé avec quais de pierres et estacades de bois selon des techniques du 19ème siècle, une vingtaine de bateaux sont amarés. Ces bateaux sont les témoins d'un métier, d'une technique de pêche, d'une époque, d'une région.
Une escapade conviviale dans un bassin à flot d'execption. La porte du seuil à marée du bassin à flot du Port-Rhu s'ouvre dans des conditions privilégiées aux navires historiques comme aux bateaux à caractère patrimonial.

Pour de plus amples renseignements et connaître les expositions actuelles, n'hésitez pas à visiter le site : http://www.port-musee.org

Les amis du port Musée - Treizour

Au début des années 1980, l'association TREIZOUR lance l'idée de la reconstitution d'une chaloupe sardinière du début du siècle.

Le projet se réalise avec le lancement en 1983 du Telenn Mor, chaloupe sardinière des années 1900.

Objet :

mettre en valeur et promouvoir la culture et les traditions maritimes
Sauvegarder le patrimoine maritime de Douarnenez (objets, bateaux, témoignages).

Aujourd'hui l'association forte d'une centaine d'adhérents poursuit ses objectifs de mise en valeur du patrimoine maritime:

- par la navigation sur la chaloupe sardinière Telenn Mor.
- par la navigation sur un voilier type "12m2 du Havre" construit en 1951 au Havre.
- par les activités de la section Yole ( préparation de l'Atlantic Challenge 2000 ).
- par les activités de la section Maquette (construction de la maquette du Port du Rosmeur et d'une flotille de maquettes jouet pour Douarnenez 2000 ).
- par les recherches de la section Radiomaritime.
- par les expositions itinérantes sur "Les Vaisseaux de pierre" et "Les Passeurs en Bretagne".
- par le bulletin associatif riche en informations locales.

Pour plus de renseignements, vous pouvez les contacter par mail : paul-lejoncour@orange.fr

Musée Imaginaire de la sardine - Le musée qui fait parler les Sardines

A Douarnenez, l'esprit de la sardine brille plus fort qu'ailleurs. Ce fût un honneur de recevoir durant l'été 1999 et en 2006 le Musée Imaginaire de la Sardine qui présentait dans les murs de l'ancienne capitale sardinière, son travail de recherche sur le patrimoine culturel de la sardine à travers le Monde.

Le Musée Imaginaire de la Sardine a été créé en 1992 à Montpellier sous l'impulsion de Philippe ANGINOT et d¹une association de recherches et de mise en valeur du patrimoine sardinier international. Dans ce "musée imaginaire", dont la sardine est le coeur et l'esprit, des sardines d'ici et d'ailleurs se côtoient sur les boîtes et s'entrechoquent dans nos têtes.
Aussi, en l'isolant comme valeur emblématique de notre époque, le Musée Imaginaire de la sardine se propose de démontrer le rôle fondamental de la sardine dans notre univers mental. Conçue comme un assemblage, l'exposition invite à un parcours parmi les grands thèmes qui composent le patrimoine culturel de la sardine. Autour d'une collection de 1000 boîtes venues du monde entier, de douze boîtes-vitrines et d'une boîte noire, la sardine raconte ses aventures au pays des Hommes. Ethnologiques, pratiques, philosophiques, économiques ou gastronomiques, les informations présentées ne sont pas à l'abri de "l'effet sardine": gonflage, dérapage et mise en boîte !

Pour plus de renseignements, nous vous conseillons leur site : http://museeimaginairedelasardine.blogspot.fr/

Visites

Le chemin de la sardine

Le port breton de Douarnenez (Finistère) doit sa fortune à la sardine. Un "circuit d'interprétation" permet depuis quelques mois de découvrir cette ville à travers l'histoire de la pêche et de la conserverie de ce petit poisson. Dix-sept panneaux, reliés entre eux par un balisage de clous en bronze, racontent plusieurs siècles d'aventure humaine et économique.

Pour en savoir plus sur Le chemin de la sardine

Site archéologique des Plomarc'h

Une « usine neuve » aura vu le jour cet été sur le site protégé des Plomarc'h qui surplombe Douarnenez. Elle sera libre d'accès aux promeneurs. Ils découvriront l'architecture d'une usine à garum gallo-romaine telle qu'elle fonctionnait au début du 2e siècle.

L'usine des Plomarc'h faisait partie d'un ensemble de sites de production de garum - une sauce alimentaire dont les Romains étaient friands - autour de la baie de Douarnenez riche en sardines. Cette usine est la mieux conservée en France. (Photo R.L.)

Les Romains étaient friands de garum, une sauce alimentaire. C'est du moins ce que l'on peut conclure devant la taille des cuves maçonnées de l'usine des Plomarc'h. Disposées au pied d'un mur orné de niches, une quinzaine d'excavations carrées sont visibles. Certaines sont comblées, d'autres profondes de cinq mètres ont été vidées des remblais. Des fouilles archéologiques ont lieu sur le site depuis longtemps. Une des statues situées dans les niches a été retrouvée en 1906 dans une cuve comblée.
Plusieurs campagnes de fouilles se sont succédé tout au long du siècle pour comprendre le fonctionnement de cette usine. Elle faisait partie d'un ensemble de sites de production de garum autour de la baie de Douarnenez riche en sardines. L'usine des Plomarc'h est la mieux conservée en France. Les Romains en ont laissé sur tout le littoral du Maroc à la Bretagne. ...

Extrait de l'article de Ronan LARVOR - Le Télégramme

L'île Tristan

L'office du tourisme organise des visites guidées sur l'île qui a eu très tôt une vocation industrielle:
Les Romains, les premiers, ont établi sur l'île des petites unités de production : cuves de salaison, meules, fabriques de "garum", condiment fort apprécié à l'époque. La pêche a aussi joué un grand rôle dans son histoire, notamment au XVIème siècle, du temps de sa prospérité.
Mais le visiteur sera plus frappé par les bâtiments du sud de l'île, témoins d'un passé industriel tout proche. Au XIXème siècle, de riches négociants en sardines y installent leurs activités, font construire la conserverie actuelle, une belle maison bourgeoise et aménagent des jardins. De cette époque datent également le phare et la maison du gardien.

L'île Tristan, c'est aussi les Amours de Tristan et Iseult, le trésor du brigand La Fontenelle, le jardin exotique, la maison des douaniers ... une occasion exceptionnelle d'aller à la découverte de cette terre de rêve et de légende.

Les Vedettes du Rosmeur

Des croisières sont organisées dans cette magnifique baie, la plus belle d'Europe qui a fait la renommée de la ville grâce à la sardine au début du siècle.

CROISIERES EN BAIE

DECOUVERTES DES GROTTES MARINES
Sur un exceptionnel plan d'eau protégé s'opère la magie des contrastes. Aux portes de la Ville aux 3 Ports, s'érige le Cap Sizun, une bouffée d'air du large et le récit de la légende de la ville d'Ys, la rencontre de grottes marines, les longues plages et les étendues dunaires.

RESERVE DES OISEAUX EN CAP SIZUN
Défilé de somptueuses falaises tourmentées, beauté d'une nature à pics vertigineux, lichens denses et colorés. Théâtre des oiseaux de haute mer, guillemots de troïl, pétrels fulmars, mouettes tridactyles : rencontre de la réserve des oiseaux de Goulien.

PÊCHE EN MER (sauf week-end)
Pêche au mouillage au milieu de la baie, pilotée par des marins confirmés elle reste le sommet des activités de vacances, en matinée ou en soirée.

RENSEIGNEMENTS ET RESERVATIONS
Vedettes ROSMEUR bp 345 Port de Pêche- 29173 DOUARNENEZ
Téléphone : 02 98 92 83 83

 

Festivals et Animations

Les Gras

La carnaval des Gras est le moment préféré des douarnensites pour faire la fête. Il n'est pas rare d'y entendre un chant populaire des Penn Sardins " Oui, c'est à Douarnenez qu'on pêche la sardine par milles et par milliers on les porte à l'usine... C'est un pays charmant et partout l'on prétend que pour bien s'amuser c'est à Douarnenez qu'il faut débarquer! "

Pour en savoir plus sur Les Gras

Temps Fête sur Douarnenez

Dans ce vieux port de pêche qui écrit depuis des millénaires son aventure de sel et d’embruns, les voiliers de la tradition, les marins du monde et tous ceux qui naviguent sont chez eux. Depuis plus de vingt ans, ils viennent en grand nombre, issus de toutes les cultures maritimes, parlant toutes les langues, en fraternité, pour une belle rencontre toujours renouvelée.
Depuis Douarnenez 86, à chaque édition, grâce aux expositions, aux animations, aux démonstrations, aux régates, aux concours de manœuvre, ils donnent à voir et ils donnent à comprendre les réalités multiples de nos cultures maritimes. Un beau spectacle, tout en musique, pour une fête souriante et colorée.

Pour les différentes fêtes, l'assocaition crée un nouveau souvenir gastronomique : une boîte de sardines reproduisant l'affiche des festivités.

Pour en savoir plus sur Temps Fête sur Douarnenez : http://www.tempsfete-dz.com/

Le Festival de Cinéma de Douarnenez

Créé en 1978 par un groupe de cinéphiles, rassemblés cette année là autour de la lutte contre la centrale nucléaire de Plogoff, et des questions identitaires liées à la culture bretonne, le Festival de Douarnenez diffuse depuis ses débuts des filmographies méconnues.

Année après année, il invite des peuples, proches ou lointains, qui ont en commun de lutter pour leurs identités, souvent bafouées.

Ce festival aussi est marqué par le patrimoine maritime de la ville comme le montre son affiche du 20ème anniversaire représentant la cale raie du port du Rosmeur où 900 chaloupes sardinières du début du siècle débarquaient le poisson d'argent.

Dans sa cinémathèque, le festival possède des films parlant de la pêche à la sardine et présentés lors des festivals précédents.

Pour plus de renseignements consultez le site: http://www.festival-douarnenez.com

La Fête des mouettes

En 1906 d'abord et surtout en 1907, la quantité de sardines pêchées fut très minime et la pauvreté s'installa dans les foyers douarnenistes.

L'Union du Commerce et de l'Industrie imagina une fête dont les bénéfices serviraient à aider les plus démunis.

Pour présider cette fête on élisait une Reine.

Chaque usine présentait une candidate à l'élection de la Reine et la plus "artisane" choisie par les spectateurs lors d'un bal devenait la Reine des Mouettes car portant le costume de Mariée et la Cornette, tout de blanc vêtue elle faisait penser à la Mouette.

Pour plus de renseignements consultez le site: http://www.fetedesmouettes.org

Les Arts Dînent à l'Huile

Les Arts Dînent à l'Huile, jeu de mots non dénué de sens, est un clin d'oeil révérencieux à cette Dame qui fit la réputation de Douarnenez.
Séchée, pressée ou appertisée, transportée à dos de chameau dans le désert, denrée de base des convois humanitaires, oubliée au fond d'une armoire ou star des restaurants à la mode, héroïne de Steinbeck ou cauchemar des étripeuses, capable de boucher l'entrée d'un port ou de passer entre les mailles du filet, elle est citoyenne du monde.

Cette association (1999 - 2008) avait comme objectif de faire découvrir au monde entier les ports sardiniers à travers leurs musiques.

Culture et Artisanat

Ar Men

La revue Ar Men est une revue présentant différents reportages sur le domaine maritime et culturel. Cette revue douarneniste a présenté la coiffe Penn Sardin (numéro 101) et son attachement aux conserveries industrielles.

Pour en savoir plus: http://www.armen.net

Le Chasse-Marée

Au travers de sa revue numéro 112 : "Deux chaloupes à Douarnenez", et son superbe livre "AR VAG" tome 1 ( 370 pages ), Le Chasse-Marée vous raconte les sardiniers (construction, gréement, la vie à bord, pêche ...).
Les hommes et la mer : Le Chasse-Marée raconte leur histoire

Les hommes et la mer ont une histoire commune, c'est cette époque que nous raconte Le Chasse-Marée pour faire revivre une vraie culture maritime.

Pour en savoir plus sur Le Chasse-Marée : http://www.chasse-maree.com

Mémoire de la ville

Douarnenez a connu une grande aventure sardinière, chacun le sait. Une revue étudie, depuis maintenant 15 ans, l’histoire et la mémoire de ce port de pêche. Son nom ? Mémoire de la ville.

Toute l’histoire de Douarnenez est, peu à peu, passée au crible d’une revue dont la pagination varie entre 125 et 175 pages.

Au hasard de numéros anciens : l’histoire de la conserverie, les Gras de Douarnenez, de nombreuses histoires du port de pêche, depuis les vieilles chaloupes sardinières jusqu’aux chalutiers industriels, l’histoire de l’île Tristan, Douarnenez durant la guerre...

A l’occasion, un projet plus ambitieux encore peut être édité, comme la biographie de Daniel Le Flanchec, ancien anarchiste, proche de la Bande à Bonnot, maire de Douarnenez durant les grandes grèves, assassiné à Buchenwald, après une invraisemblable aventure... Qualifié, par la presse, de « maire le plus fou de l’histoire », Le Flanchec a fait l’objet d’un livre de 320 pages.

Enfin, Mémoire de la ville réédite des ouvrages anciens et aujourd’hui épuisés, comme Les Seigneurs de la Mer, ce beau livre du Docteur Paul Mével, paru en 1927...

Tout renseignement, toute commande à Mémoire de la ville, 11 Boulevard Camille Réaud, 29100 Douarnenez - Téléphone : 02 98 92 80 85.

Mouez Port-Rhu

Mouez Port-Rhu, élément de l'ensemble choral MOR-GAN, est un groupe de chants de marins, créé en 1992 lors des grandes têtes maritimes de Douarnenez et Brest. Composé d'une vingtaine de vaillants gaillards, accompagnés d'un guitariste, de deux accordéonistes chromatique et diatonique et d'un harmonica, cet équipage interprète des chants d'auteurs, ses compositions et des chants traditionnels qui évoquent la mer, sa beauté, ses difficultés.

Un groupe qui bouge ...
MOUEZ PORT-RHU se produit partout en Bretagne, dans l'hexagone et même en dehors des frontières (Maroc, Angleterre, Suisse).

....et se fait consacrer !
Le groupe compte a son actif près de 800 concerts depuis plus sa création.

Pour plus de renseignements, nous vous conseillons leur site : http://groupemouez.free.fr

Jean Pencalet et Patrice Goyat - Le premier CD du langage Douarneniste

Jean Pencalet et Patrice Goyat, ont eu ou n'ont pas eu la bonne idée de mettre en boîte un de leurs spectacles ; les deux conteurs nous font revivre des conversations an teuzar, même l'accent y est pour faire travailler nos zygomatiques.

Atelier Mandegloire

Emmanuel BOURGEAU sculpteur de talent a construit un carrousel marin.(Une idée lancée lors des « Arts dînent à l’huile »). Parmi les 12 sujets qui le composent on peut admirer une belle sardine d'un mètre de long.
Son art, il l’exerce depuis 1993 surtout en tant que sculpteur de marine spécialisé dans les figures de proue mais il peut aussi vous réaliser des licornes ou vous graver des noms à la demande.Il organise par ailleurs des stages d'initiation chaque été.
Après avoir longtemps fait le bonheur des enfants sur la place de l'Enfer près du Musée de bateau, le Carroussel tourne cet été, dans différentes villes françaises ( Paimpol, l'île d'Ars, Rochefort, La Rochelle à l'occasion du Grand Pavois ) ainsi qu'à Nyon en Suisse.

Pour en savoir plus sur le sculteur : http://e.bourgeau.free.fr/

Dz au bonheur des peintres

L'Association créée en 1995 a permis la mise en valeur d'un ensemble pictural unique en Bretagne. Cet ensemble décore la salle des fête depuis sa création en 1938.
Les 16 tableaux de 3.80m sur 2.10m représentent des scènes de la vie douarneniste au début du siècle, et sont classés à l'inventaire des "Monuments historiques" depuis 1997.

Après leur restauration, ils ont rejoint la nouvelle salle des fêtes au premier étage des halles en juin 2002.

Le tableau "La pêche à la sardine" de Lionel Floch a été choisi par la conserverie Chancerelle pour illustrer les boîtes de sardines millésimées 1998.

Sports

Winches Club

On peut naviguer... pour le plaisir et pour apprendre, pour découvrir la mer d'Iroise...

Les sorties "Voile loisir" ont lieu avec les voiles de soirée les mardis et jeudis de 18h à 21h, à bord d'Expresso et d'Altaïr les croiseurs du club (embarquement en fonction des conditions météo). Ojectif : avant tout se détendre, se faire plaisir et découvrir la voile après le travail et profiter au soleil couchant de la superbe baie de Douarnenez ! Des chefs de bord du club, tous bénévoles assurent ces balades en mer.

Comme dans tous les ports, on peut déguster du Rhum sur les quais de Douarnenez, mais il n'y a qu'ici qu'on pouvait lancer :

"La Route de la Sardine".
Cette course organisée pour la quatrième année consécutive par le Winches Club, se court du 5 au 7 septembre 2003 dans le sens Quiberon-Douarnenez comme l'année précédente. Elle rassemble une fois encore de nombreux voiliers de tous types.

Pour plus de renseignements, nous vous conseillons leur site : http://www.winchesclub.org/

Douarnenez Volley-Ball Club

Poussés par des lycéens, Alain GUYADER, professeur d'EPS, Danièle RUSSAOUEN, professeur de Français, Christine TANGUY, professeur de Comptabilité/Informatique et Pascale LE ROUX, institutrice (ces 2 dernières joueuses évoluaient en Régionale 2 à St Martin des Champs), décident de créer un nouveau club à Douarnenez en 1992.

Club créé avec une superbe ambiance. La solidarité n'y est pas un vain mot. Une force morale trouvée peut-être au contact de l'équipe de France Handisport, découverte à Barcelone en Septembre 92 et que le Douarnenez Volley Ball Club supporte activement depuis.

Le filet de volley ball et le filet de pêche à la sardine sont des cousins éloignés. C'est pourquoi le filet de volley ball et la sardine de Douarnenez sont présents sur le logo de l'association.

Pour en savoir plus et connaître les résultats des équipes, n'hésitez pas à visiter leur site : http://dvbc.levillage.org

Douarnenez - Sydney

L'association "Douarnenez - Sydney" a soutenu les deux douarnenistes champions du Monde de voile en 4,70

Tanguy Cariou et Gildas Philippe lors des J.O. de septembre 2000
Le logo de l'association était un dessin de Yohan De Roeck représentant:
- Sydney par un kangourou
- Les J.O. par les fameux anneaux
- Douarnenez par deux petites sardines argentées.

Si les champions n'ont pas ramené de médaille dans leurs bagages, ils ont offert beaucoup de rêves aux Douarnenistes qui s'en souviendront encore longtemps.